Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 15:35

blog-BD-en-travaux.jpg

 

 

 

 

Salut les Lambdéens !

Comme les abonnés Facebook le savent déjà, mon blog subit des petits travaux. En effet, je vais bientôt migrer vers Wordpress et récupérer mon sophielambda.com.

Sur ce nouveau blog, il y'aura une interface toute neuve, des nouvelles catégories et du contenu inattendu

Je n'ai pas de date précise, mais j'espère pouvoir vous présenter ça courant janvier. En attendant, tu peux t'inscrire à mon compte Instagram, il y'a souvent des petits dessins que l'on voit nulle part ailleurs. 

Et puis hein, tant que je suis là à papoter : Bonne Année à tous ! 

Cette année il n'y a rien qui rime avec "quatorze", et c'est plutôt cool car on est plus contraint à subir ni l'année de la louze, ni l'année de la baise. 2014 sera l'année de on-s'en-branle et on fait ce qu'on a envie !

Des bisettes à toi, 

 

Bien banalement, 

Sophie Lambda

Repost 0
Published by Sophie Lambda - dans J'suis normale
commenter cet article
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 13:59

paresseIII.png

 

 

 

 

 

Et c'est toujours quand on a 1000 trucs sur le feu.

Et j'exagère presque pas (tousse, tousse).

Allez, plaignez-moi donc, et à bientôt sur Paris !

 

 

 

lapin swag

Repost 0
Published by Sophie Lambda - dans J'suis normale
commenter cet article
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 10:35

Robot 1

 

Robot 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Robot-3.jpg



Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Sophie Lambda - dans J'suis normale
commenter cet article
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 14:45

icone-II.jpg

Repost 0
Published by Sophie Lambda - dans J'suis normale
commenter cet article
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 16:08

 

 

NEWS I

 

 

 

 

 

NEWS-II-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

NEWS-moi-colorsd.jpg

 

 

 

Repost 0
Published by Sophie Lambda - dans J'suis normale
commenter cet article
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 03:04

CASHMACHINE I

 

 

 

 

 

CASHMACHINE II

 

 

 

 

 

 

CASHMACHINE III

 

 

 

 

 

 

CASHMACHINE IV

 

 

* Titre de ce billet repris de l'ouvrage d'Anna Sam, "Les tribulations d'une caissière"

Repost 0
Published by Sophie Lambda - dans J'suis normale
commenter cet article
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 21:08

Ouais, je suis allée aux Eurockéennes pour la troisième fois... Entre deux horaires à la con dans un supermarché qui m'a gentimment donné du travail pendant l'été... Post à venir d'ailleurs, y'a des clients sacrément gratinés... 


En attendant, big up à un artiste devant qui je me suis bien amusée au festival !

GEANT et complètement DEJANTE ! J'ai nommé : 


KATERINE.jpg 

 

Philippe Katerine aux Eurockéennes de Belfort, édition 2011.

 

Comment ça "on s'en fout de ton festival, raconte-nous ta vie de merde qu'on se rassure "?
Roooh, vous êtes difficiles... Tout ce que je peux vous donner la dessus, pour le moment, c'est ça :

 

ange-devil.jpg 

 

;-)

 

Bisous - Kiss - love - bye - cool - dancefloor...

Repost 0
Published by Sophie Lambda - dans J'suis normale
commenter cet article
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 21:45

1

 

 

 

 

 

 

2.jpg

 

 

 

 

3.jpg

 

 

 

 

4.jpg

 

 

 

 

 

 

5.jpg

 

 

Déjà 4 mois ! 

 

Repost 0
Published by Sophie Lambda - dans J'suis normale
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 20:36

text.jpg

 

 

 

yoyo-CHAUFFARD.jpg

 

à tout bientôt !!! =)

Repost 0
Published by Sophie Lambda - dans J'suis normale
commenter cet article
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 16:18

 

                Aujourd'hui, pas de dessin, mais un autre besoin irrépressible d'expression. Alors que mon voyage à Chypre prend bientôt fin, je fais le bilan de mon séjour ici. Je suis pressée de rentrer, je ne peux pas le cacher, je compte les jours… Ce pays a été une expérience intéressante... (Tout du moins sur le plan anthropologique...)

Il fait beau et il y’a la mer, oui. On a tord de penser qu’un paysage façonne un sentiment. Se sentir chez soi va bien au delà. J’ai rencontré des gens de tous les horizons, de tous les milieux, de tous les styles, des plus adorables au plus détestables.
Mais un cliché que mon esprit a tiré de mes observations durant ces 5 mois demeure : les Chypriotes sont creux. Ils n’ont rien à raconter, rien à partager. A part la honte de s’être fait retiré la moitié de leur île paradisiaque par les turques quelques années auparavant, ils n’ont aucune identité. C’est peut-être bien là tout leur complexe… C’est peut-être bien pour ça qu’ils parlent désespérément fort et que leurs voitures sont aussi voyantes et bruyantes. Peut-être pour ça qu'ils se sentent obligés d'acheter les objets dernier cri, peut-être pour ça qu'ils portent tous les mêmes vêtements et arborent la même coupe de cheveux. Ils cherchent certainement à créer leur place dans ce monde, à être vu, pour une fois.

I (2)

Depuis que je suis ici, je n’ai pas été capable d’aller faire un footing sans encaisser une de leur remarque dégoûtante, je n’ai pas été capable de porter une robe pour sortir (même en dessous du genou) sans qu’une voiture ne s’arrête pour me demander les tarifs… Je n’ai jamais été capable de lire un livre seule sur la plage sans qu’un individu douteux vienne s’asseoir à côté de moi en me reluquant d’un air de sortir de 18 ans de prison…

Non, je ne pourrais pas vivre ici.

Dans ce pays, les grand-mères sont plus agressives que leur petit-fils. Elles arpentent les rues au ralenti en attendant la première occasion de se défouler (en grec) sur un étranger (qui ne parle pas grec). Ici les papis sont des bombes à retardement, comme leurs femmes, mais en moins vicieux. Ils se déplacent dans une bulle de 5 ou 6 mètres d’envergure et quiconque y pénètre doit faire face à leur courroux : critique gratuite, réprimande infondée, tout est bon pour se passer la journée.

Non, je ne pourrais pas vivre ici.

Les Chypriotes sont des gens en colère, seul l’argent les amadoue.  Ils ne connaissent que le sourire que j'appelle le "vaseline-smile", que le Chypriote commerçant connait très bien d'ailleurs : Il refoule l’hypocrisie et la cupidité à des kilomètres.

 

 

Depuis que j’ai acheté mon billet d’avion de retour, je ne pense qu’à ça. Je compte les jours…

I--1-.jpg

Je suis haute-saônoise, ma région est l’une des plus méconnues du patrimoine français, nous n'avons pas de festival immanquable à part les Eurockéennes, qui d'ailleurs perdent en notoriété avec le temps... Nous n'avons pas de grands vins tel Bordeaux, où de grands châteaux comme dans la Loire. Nous n'avons pas de grands lacs ou de grands aqueducs, ni de grands chefs ou de grands peintres. Nous n'avons pas de TGV ni même d'autoroute.

Nous n'avons pas grand chose et toute l’année j’y écoute les jeunes dire : « dès que j’ai 18 ans, je me casse de ce trou », tout comme moi 7 ans plus tôt.

Et pourtant elle me manque.

J’adore mes champs à perte de vue, mes chiens qui m’accompagnent toujours pour une promenade quelque soit le temps. J’aime la tranquillité de ma petite ville de Vesoul, ou même si tout le monde se connaît et qu’il t’est impossible de sortir acheter du pain en pyjama sans être à la une du l’Est Républicain le lendemain, je me sens chez moi. J’y connais chaque recoin, chaque secret et pourtant elle me surprend encore. J’aime nos petites routes qu’aucun GPS n’a réussi à apprivoiser. J’aime nos rivières et les poissons sans noblesse qui s’y trouvent, j’aime d’autant plus nos étés du fait de leur rareté. J’aime les gens, même avec la force que j’ai pu mettre à les critiquer avant. J’aime la discrétion de mes voisins à la campagne et le petit vieux du bas de la rue qui ne me sourient jamais. Il est détestable et aigri, mais au moins il ne fait pas semblant. J'aime nos petits restaurants traditionnels et nos fromages à réveiller les morts. J'aime nos ruelles en pierres. J'aime nos 205 de toutes les couleurs et de tous les âges qui passent de foyer en foyer pour une poignée de billets, j'aime nos vieux et leurs jardins, notre vin du Jura qui sent la terre et la cuisine riche de ma mère.

 

Voyager m'est indispensable. J'ai besoin de découvrir autre chose, d'aller ailleurs, de constater et de toucher de mes mains. Mais gardons à l'esprit qu'on n'est jamais que la même personne, dans un endroit différent. Le voyageur est un fugitif.

J’ai eu tord de penser que l’herbe était plus verte ailleurs. Le bonheur était juste là. 

 

Repost 0
Published by Sophie Lambda - dans J'suis normale
commenter cet article

gagnants-golden-blog-award-2013

CONTACT
sophie.lambda@gmail.com

ME SUIVRE
Facebook
LOGO twitter
Hellocoton

 

NOUVELLES RUBRIQUES 

Les Making-of Animés

FAQ


REFERENCES ILLUSTRATION


 

CATEGORIES

DROIT D'AUTEUR

 

 Ces images ne sont pas libres 
de droit. Merci de ne pas les utiliser
sans mon autorisation
.

 

 

 

materiel medical